L’Imprimerie Havaux de retour à Nivelles

Historiquement nivelloise, l’imprimerie Havaux, qui avait déménagé à Fleurus, est reprise par l’imprimerie Delferrière et revient à Nivelles.
Créée en 1870, l’imprimerie Havaux était devenue au fil des ans une véritable institution nivelloise. En septembre 2013, elle a cependant dû quitter ses locaux de la rue Auguste Levêque, en contrebas de la gare de Nivelles, dont elle était jusque-là locataire.

Havaux_Reprise

Ceux-ci se retrouvaient en effet englobés au sein d’un vaste projet immobilier, actuellement en cours de développement, qui s’inscrit dans la foulée des aménagements du RER. L’imprimerie Havaux et ses dix salariés se sont alors réinstallés avec leurs rotatives dans le zoning de Fleurus, où leur clientèle les a suivis.
De son côté, l’imprimerie Delferrière, créée avant la Seconde Guerre mondiale à Buzet par Flandre Delferrière, grand-père de l’actuel administrateur-délégué de l’entreprise Pierre Delferrière, avait dès 1991 rejoint, avec ses trente salariés, la rue de l’Artisanat, dans le zoning de Nivelles, où elle entame actuellement un septième projet d’agrandissement de ses ateliers.

«Les faillites d’imprimeries ne se comptent plus»
«Le secteur de l’imprimerie, confronté à la révolution numérique et à la concurrence des Pays de l’Est, souffre cependant beaucoup, et ceci depuis au moins une décennie, constate Pierre Delferrière. L’internet et la numérisation ont fort mordu sur le marché de l’impression. Le secteur est morose et les faillites ne se comptent plus. L’imprimerie Delferrière a donc décidé depuis plusieurs années de se diversifier. Nos bâtiments sont désormais baptisés le Media One Center. On y a ouvert plusieurs nouveaux départements, notamment Picto Viva (impression digitale grand format destinée à la publicité) et Médiapub (gestion complète des toutes-boîtes publicitaires dans toute la Belgique).»

Dans la foulée de ces développements, un département de l’imprimerie Delferrière, Rainbow Printing, vient de reprendre ce 19 janvier l’imprimerie Havaux, suite à des contacts entre les deux entreprises. Havaux conservera son nom et regagnera donc Nivelles, dans les locaux du Media One Center.
«Tout sera à terme (dans un ou deux ans, des rotatives ne se déménageant pas en un clin d’œil) regroupé sur Nivelles, explique Benoît Lhost, ancien directeur général de Havaux, qui devient directeur commercial chez Delferrière. «L’ensemble de l’entreprise comptera désormais 40 personnes (les 30 salariés de Delferrière et les 10 de Havaux). Cette reprise est idéale: le nom Havaux est conservé, les équipes restent en place, l’âme de l’entreprise est préservée. Et en additionnant le portefeuille de clients de Havaux à celui de Delferrière, on grimpe à un total de 350, du plus modeste au très gros groupe de distribution.»

 

Article : L’Avenir.net

Les commentaires sont fermés.